Vous arrive t-il d’avoir un saboteur intérieur qui vous parle, vous dit des trucs comme : tu es nulle, tu ne vas pas y arriver, ce n’est pas pour toi.. ?

Bonjour les amis, vous souvenez-vous de mon live sur le saboteur ? celui où super moraliste arrive pour saboter mes envies, lui qui n’avait pas envie que je respecte mes valeurs, que le monde aille mieux, que tout se passe dans le meilleur des mondes.

Alors, est-ce que vous l’avez identifié ce super-saboteur ? Celui qui vous empêche d’avancer dans votre vie ? En fait c’est très simple pour l’identifier; ça correspond à ce qu’on appelle en PNL l’intention positive. Eh oui cette  intention toute souriante qui dit :

« c’est pour ton bien que je viens t’empêcher de faire cela », « Tu te rappelles ? La dernière fois tu as souffert c’était pas permis de souffrir autant », « Tu vas encore te planter, je te l’avais déjà dit, tu vas encore te planter. »

saboteur à la chevilleAlors, quelle partie de vous vient soi-disant vous empêcher d’être malheureux ? Vous empêcher d’échouer? Vous empêcher de faire quoique ce soit qui ne serait soi-disant pas bon pour vous ? Vous empêcher d’être face à la vie avec tout ce qui se passe, tout ce qui arrive, les échecs, les réussites, les peines, les joies, la vie. Est-ce que vous avez identifié ce saboteur ?

Identifiez votre saboteur

Pour y arriver, et bien c’est très simple. Il y a une seule question qu’on doit se poser :

« quand je fais ça, quelle partie de moi est contente ? quelle partie de moi je comble ?quelle partie de moi est satisfaite que je n’aie pas tenté cette nouvelle action? que je n’aie pas osé me lancer dans ce défi ? ».

Il y a toujours, dans chaque action ou non action, quelque chose pour vous, à identifier, et qui fait que ça vous arrange..

Donc vous voyez c’est simple, il vous suffit de trouver la partie de vous qui est satisfaite que :

  • vous ayez abandonné : comme ça au moins vous êtes sûr de ne être pas déçu si jamais ça n’avait pas marché (marché au sens où par exemple ça ne comble pas votre besoin de perfection…?) ?  ou vous êtes sûr que vous ne décevrez pas les autres si vous aviez échoué ?
  • vous n’ayez pas tenté : comme ça vous êtes sûr que vous ne pouvez pas vous tromper et risquer de vous sentir ridicule ?
  • vous n’ayez pas changé quelque chose dans votre vie, ou votre façon de faire, parce que ça risquait soit de vous faire de la peine, soit de vous démoraliser, soit de vous mettre en danger. Et quel est ce danger ? A vous de l’identifier.

Voilà c’est comme ça que vous pouvez identifier votre saboteur.

Discussion saboteur

Vous savez qu’il a de multiples noms : saboteur, intention positive, on l’appelle aussi l’imposteur, vous savez le complexe de celui qui prend la place qui n’est pas la sienne, bref on lui donne plein de noms.
Mais c’est toujours la même action : il vient vous empêcher de faire quelque chose que vous ne faites pas d’habitude, quelque chose qui vous fait sortir de votre zone de confort, parce qu’il a peur de quelque chose pour vous.

Une fois que vous aurez trouvé qui est ce saboteur, expliquez-lui que vous pouvez faire d’une autre façon et que ça ne va pas forcément vous faire du mal. A vous  d’être créatif et de vous laisser la chance d’aborder vos actions, vos échecs d’une façon différente, avec un regard neuf, positif. Tournez toutes vos craintes en bienfaits, en cadeaux..comment ça serait ?

Sortez de la peur qui vous garde petit, et prenez chaque événement nouveau comme un cadeau pour votre évolution. Donnez vous de l’amour et de la gratitude, soyez attentionné avec vous, attentif à vos réels besoins, ça aidera grandement votre saboteur à partir en vacances !

Et rappelez-vous : il faut changer quelque chose dans votre habitude, dans votre comportement pour que vous puissiez construire de nouvelles choses. Connaissez-vous la définition de la folie selon Einstein : c’est refaire les mêmes choses de la même manière encore et encore, en espérant obtenir un résultat différent  😉

N’oubliez pas  : vous êtes le principal outil de la transformation de votre vie, je ne suis que celui qui met le doigt là où çà fait mal.

A très bientôt pour une nouvelle piqure de rappel !